Faculté de musique

Accueil → À propos de la Faculté → Équipe de la Faculté → Corps enseignant → Monique Desroches

buffer

Monique Desroches
Professeure émérite
monique.c.desroches@umontreal.ca

 

Monique Desroches a été professeure titulaire en ethnomusicologie à la Faculté de musique de l'Université de Montréal où elle a enseigné depuis 1988. Elle a obtenu, en 1986, un doctorat en ethnomusicologie de l'Université de Montréal consacré à La musique rituelle tamoule à la Martinique.  Elle a ensuite réalisé un stage postdoctoral à l'Université de Londres, au School of Oriental and African Studies (SOAS), puis à l'Université d'Aix-Marseille lll, consacré aux musiques indiennes de l'océan Indien (Réunion et Maurice).

Depuis son entrée en fonction comme professeure à la Faculté, elle a mis sur pied en 1989, la Collection d'instruments de musique du monde qui compte aujourd'hui plus de 550 instruments, et créé, en 1995, le Laboratoire de recherche sur les musiques du monde (LRMM) puis, en 2010, le Laboratoire d'ethnomusicologie et d'organologie (LEO), grâce à une importante subvention obtenue du Fonds des leaders (FCI). Ces deux laboratoires servent aujourd'hui à l'enseignement, à la recherche et à l'animation en ethnomusicologie.

Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages en ethnomusicologie dont Tambours de dieuxConstruire le savoir musical (avec G. Guertin), L'Inde dans les Arts de la Guadeloupe et de la Martinique dont elle est coauteure (avec J. Benoist, G. L'Étang et F. Ponaman) et Territoires musicaux mis en scène (avec M.H. Pichette, C. Dauphin et G. Smith) aux Presses de l'Université de Montréal.

On lui doit aussi un CD sur les Musiques de l'Inde en pays créoles (avec J. Benoist), un cédérom intitulé Identité et musique à l'île de la Réunion et un autre sur les Musiques Imerina et Antandroy à Madagascar, ainsi que plusieurs expositions publiques sur des thématiques organologiques. Certaines de ces expositions sont virtuelles et l'une d'entre elles, réalisée avec L. Bouvrette, a été primée en 2002 par le Musée virtuel canadien pour la qualité de son contenu.

Ses recherches portent sur le rôle des musiques dans des rituels sacrificiels d'origine tamoule et, plus récemment, sur la mise en tourisme des traditions musicales dans les Antilles françaises. Elle a publié plus de 70 articles en ethnomusicologie consacrés aux musiques créoles et indiennes des Antilles et des Mascareignes, et aux musiques touristiques; d'autres traitent de thématiques esthétiques et éthiques.

Elle est devenue une pionnière dans la mise en ligne de son enseignement en ethnomusicologie lorsque, en 2003, elle a rendu son cours d'Introduction à l'ethnomusicologie accessible à la plateforme interactive WebCT à l'Université de Montréal. Ce cours a été offert à l'échelle internationale (Île de la Réunion, Colombie) et est maintenant traduit en anglais et en espagnol. 

Monique Desroches a participé activement à la vie facultaire et universitaire par sa présence dans divers comités dont le Conseil de la Faculté, le Comité de planification de l'Université de Montréal, le comité du Centre d'Exposition de l'UdeM, le comité du Livre vert de l'UdeM. Elle a agi comme représentante facultaire à l'Assemblée universitaire. Elle a aussi participé au niveau international à des comités de recherche et de coopération comme celui de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à Paris. 

Depuis 2010, elle codirige à l'Harmattan (Paris), la Collection Musiques et Anthropologies avec Luc Charles-Dominique de l'Université de Nice et Yves Defrance du Conservatoire de Rennes, et codirige avec Luc Charles-Dominique, le CARGO, un réseau de chercheurs spécialisés dans la Caraïbe créolophone et les îles de l'océan Indien.

buffer

calendrier

images