Faculté de musique

Accueil → À propos de la Faculté → Équipe de la Faculté → Corps enseignant → Luca Lévi Sala

buffer

Luca Lévi Sala
Professeur associé
Enseignement de la musicologie
Tél. : 514 343-6427
luca.sala@umontreal.ca


Luca Lévi Sala est professeur associé en musicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Ancien élève de l’Université de Pavie (Italie), il a obtenu deux bourses de recherche auprès de l’Université Jagellon de Cracovie (Pologne) et un doctorat de l’Université de Poitiers (France) en 2012. Chercheur invité auprès de l’Université de Yale (New Haven) en 2015-2016, il est, depuis 2016, chercheur invité à l’Université de New York (NYU.

Qualifié aux fonctions de maitre de conférences, Luca Lévi Sala est membre de plusieurs comités scientifiques internationaux. Il fait partie du comité de direction des éditions critiques des œuvres de Luigi Boccherini et Muzio Clementi (ministère italien des Biens et activités culturels), du conseil scientifique consultatif des Boccherini Studies (dirigé par Christian Speck, Ut Orpheus) et Quaderni Clementiani (Ut Orpheus). Membre fondateur de la revue spécialisée Ad Parnassum Journal (Ut Orpheus), il est rédacteur en chef de la série musicologique Music, Criticism and Politics (Brepols Publishers) et de la revue spécialisée Journal of Music Criticism (www.music-criticism.com).

En qualité de rapporteur par les pairs, il a collaboré avec des revues internationales comme Journal of Jewish Identities, Ad Parnassum Journal, Hellenic Journal of Music, Education and Culture, et a contribué, parmi d’autres, à Journal of Musicological Research, Notes, Revue de musicologie, Studi Musicali, Eighteenth-Century Music, Rivista italiana di musicologia, Ad Parnassum Journal, Analecta Musicologica. Il a aussi collaboré à divers dictionnaires et répertoires bibliographiques dont Die Musik in Geschichte und Gegenwart et ses articles sont en presse chez Oxford Bibliographies Online et Grove Dictionary of Music and Musicians (online). Ses contributions ont paru notamment chez Olschki, OUP, Routledge, Ut Orpheus, Brepols.

Sa recherche porte sur différents domaines de spécialisation. Il s’intéresse à la philologie musicale et à l’étude des sources musicales, auxquelles il a consacré plusieurs travaux : des éditions critiques du Concerto Op-sn 30 (2012), des Sonates Opp. 7-10 (en presse) de Muzio Clementi et du Stabat Mater de Luigi Boccherini (2016) aux collectifs Muzio Clementi. Studies & Prospects (2002, Ut Orpheus), Instrumental Music & the Industrial Revolution (2010, Ut Orpheus), et Muzio Clementi and British Musical Culture. Sources, Performance Practice and Style (Routledge, en presse).

Il s’est consacré aussi à des sujets relatifs aux connections entre texte et musique dans les œuvres de Mieczysław Karłowicz (Mieczysław Karłowicz: Text and the Musical Thought est en préparation) et Luigi Dallapiccola, ainsi que sur l’analyse des relations entre musique et politique sous le régime fasciste, explorant particulièrement le rôle joué par les intellectuels et la critique musicale dans la propagande et les politiques culturelles du régime.

Luca Lévi Sala a prononcé des conférences et donné des séminaires dans des sociétés scientifiques internationales telles que la Gesellschaft für Musikforschung (2010), l’International Musicological Society (2012-2017), l’IreMus (2017) et auprès, parmi d’autres, les universités de : Paris, Lyon, Rennes, Leeds, Londres, Liverpool, Yale, NYU, Rome, Trieste, Montréal, Murcia, Fribourg, Poznan, Graz. Il parle couramment italien, français, anglais et polonais.

buffer

calendrier

images