Faculté de musique

Accueil → À propos de la Faculté → Équipe de la Faculté → Corps enseignant → Jean-Jacques Nattiez

buffer

Jean-Jacques Nattiez
Professeur émérite
Tél. : 514 844-4212
Télécopieur : 514 844-1164
jean-jacques.nattiez@umontreal.ca

 


Jean-Jacques Nattiez est professeur titulaire en musicologie à la Faculté de musique de l'Université de Montréal, où il enseigne depuis 1972. Il a obtenu, en 1973, un doctorat sur la sémiologie musicale de l'Université de Paris VIII-Vincennes.  

Considéré comme un pionnier de la sémiologie musicale, il a publié Fondements d'une sémiologie de la musique et Musicologie générale et sémiologie,  ainsi que plusieurs recueils d'articlessur le même sujet : De la sémiologie à la musique et  Le combat de Chronos et d'Orphée. Il est l'auteur de plusieurs livres sur Wagner : Tétralogies (Wagner, Boulez, Chéreau), Wagner androgyne et Les esquisses de Richard Wagner pour « Siegfried's Tod ».  Auteur d'études sur la pensée musicale de  Pierre Boulez, il a fait paraître  plusieurs volumes de ses écrits, y compris une édition de sa correspondance avec John Cage.

Ethnomusicologue, il a publié plusieurs disques consacrés à la musique des Inuit (Canada), des Aïnou  (Japon)  et des  Baganda (Ouganda). Il a réédité la Collection universelle de musique populaire enregistrée de Constantin Brailoiu. Un essai intitulé Lévi-Strauss musicien témoigne de l'intérêt qu'il porte à la réflexion anthropologique. Ce livre a reçu, en 2009, le Prix de la critique de musique, de théâtre et de danse de Paris. S'intéressant aux relations entre musique et littérature (Proust musicien), à laquelle il ajoute les arts plastiques dans la collection d'essais La musique, les images et les mots, il  est  l'auteur d'un roman (Opera). On lui doit deux introductions générales à la musicologie : Profession musicologue et La musique et le discours, ainsi qu'une autobiographie intellectuelle en forme de dialogue, La musique, la recherche et la vie, qui se veut  une vulgarisation de ses idées musicologiques. Plusieurs de ses livres ont été traduits en anglais, en italien, en japonais, en portugais et en roumain.

Il a été le directeur général de Musiques. Une encyclopédie pour le XXIe siècle,   commande de la maison italienne Einaudi (2000-2005), rééditée à 25000 exemplaires par Il Sole 24 Ore.  Une version française des cinq volumes de cette vaste entreprise a paru entre,  2003  et 2007, chez Actes Sud, comprenant : Musiques du XXe siècleLes savoirs musicaux,Musiques et culturesHistoires des musiques européennesL'unité de la musique. Pour ce travail, la Chambre de commerce italienne au Canada  lui a décerné le prix Venezia, en 2009. Toujours du côté italien, Jean-Jacques Nattiez a agi comme  commissaire général de l'exposition « That's Opera! », présentée à Bruxelles en 2008 pour commémorer le bicentenaire de fondation de la maison milanaise d'édition musicale Ricordi.

Jean-Jacques Nattiez a publié plus de 150 articles et effectué des tournées de conférences dans une vingtaine de  pays. Il a été notamment, à deux reprises,  professeur invité au Collège de France et à l'École Normale Supérieure de Paris. Il a été chercheur en résidence à l'Université d'Oxford et a occupé, en 2008, la chaire Alphonse-Dupront de l'Université Paris-Sorbonne.  En 2006,  Umberto Eco l'a invité  à donner une série de conférences dans sa prestigieuse Scuola superiore di studi umanisticià Bologne où il a présenté trois conférences remarquées sur l'antisémitisme de Wagner. Elles feront l'objet d'un autre livre, à paraître en 2013. M. Nattiez a entrepris la publication de la traduction en français des ouvrages majeurs du musicologue américain Leonard Meyer. Il termine actuellement un Traité de musicologie générale.

Outre les Prix Molson, Killam et Humboldt, Jean-Jacques Nattiez a reçu la Médaille de l'Académie des lettres du Québec « décernée chaque année à une personnalité marquante de la vie culturelle québécoise » (septembre 2009) et la Médaille d'or du Conseil de Recherches en Sciences Humaines du Canada « pour l'ensemble de ses réalisations en recherche »  (novembre 2009).


En décembre 2011, le gouverneur général du Canada, David Johnston, annonçait la nomination de Jean-Jacques Nattiez à titre d’officier de l’Ordre du Canada  « pour sa contribution au développement de la musicologie en tant que chercheur, professeur et spécialiste de la sémiologie musicale. » Enfin, en juin 2016, Jean-Jacques Nattiez était promu au rang d'Officier de l'Ordre national du Québec après avoir été Chevalier de l'Ordre en 2001.




buffer

calendrier

images