Faculté de musique

Accueil → À propos de la Faculté → Équipe de la Faculté → Corps enseignant → Robert Normandeau

buffer

Robert Normandeau
Professeur titulaire
Bureau : B-660
tél. : 514 343-6111, poste 3486
robert.normandeau@umontreal.ca


Site web personnel

Robert Normandeau a été engagé comme auxiliaire d'enseignement dès sa seconde année à la Faculté de musique, en 1985, par Louise Gariépy, professeure d'acoustique. À partir de 1988, il lui a succédé lorsque celle-ci a quitté la faculté. Il a enseigné, comme chargé de cours jusqu'en 1999, les cours d'Introduction à l'acoustique musicale, Psychoacoustique musicale et Techniques d'enregistrement en studio, et Organologie et acoustique instrumentale.

À partir de 1999, l'année de son engagement comme professeur de composition électroacoustique, il a créé les cours Typologie et morphologie sonore, Littérature de la musique électroacoustique et Analyse de la musique électroacoustique. En plus de ces cours de baccalauréat, il a également donné plusieurs séminaires aux études supérieures, dont Connaissance de l'électroacoustique et Francis Dhomont : L'œuvre intégrale, première d'une série de monographies consacrées aux grands compositeurs du domaine électroacoustique.

Après avoir obtenu un baccalauréat en composition de l'Université Laval en 1984, Robert Normandeau s'installe à Montréal où il obtient une maîtrise (1988) et le premier doctorat (1992) en composition électroacoustique de l'Université de Montréal, sous la direction de Marcelle Deschênes et de Francis Dhomont.

Robert Normandeau est un compositeur reconnu nationalement et internationalement. Au Canada, ses œuvres ont été présentées à Montréal et Québec, mais aussi à Calgary, Toronto, Vancouver et Victoria, entre autres. Ses musiques ont été jouées à plus d'une centaine de reprises autant en Europe (Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Portugal, République tchèque, Suède), qu'en Amérique (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, États-Unis) ou en Australasie (Australie, Chine, Nouvelle-Zélande).

Sa musique a été publiée sur de nombreux disques compacts dont six solos :Lieux inouïsTangramFiguresClair de terre, le DVD Puzzles chez empreintes DIGITALes (Québec) et Sonars sur Rephlex (Angleterre).

Le compositeur écrit également des musiques pour la scène, notamment pour le théâtre (une trentaine de musiques pour des mises en scène de Brigitte Haentjens, Denis Marleau et Lorraine Pintal, entre autres) et la danse (pour Lynda Gaudreault et Lucie Grégoire).

Après avoir réalisé quelques œuvres instrumentales et mixtes, son travail de compositeur est aujourd'hui essentiellement consacré à la musique acousmatique. Plus spécifiquement, par les sonorités utilisées et les choix esthétiques qui la tendent, sa démarche s'inscrit dans un « cinéma pour l'oreille » où le sens tout autant que le son contribuent à l'élaboration de ses œuvres. Mentionnons quelques œuvres acousmatiques marquantes de son parcours : Matrechka (1986), Rumeurs (Place de Ransbeck) (1987), Éclats de voix (1991), Tangram (1992), Le renard et la rose (1995), Clair de terre(1999), StrinGDberg (2001-03), Chorus (2002), Éden (2003), Palimpseste(2005), Kuppel (2006), Murmures (2007), Pluies noires (2008), Jeu de langues (2009), Anadliad (2010).

À celles-ci s'ajoutent quelques œuvres de musique mixte : Figures de rhétorique, bande et piano (1997), L'envers du temps, bande et guitare (avec Arturo Parra, 1998), Jeu blanc, bande et flûte (2001) et La huppe, bande et flûte à bec (2011).

Au cours de sa carrière, M. Normandeau s'est distingué à plusieurs reprises lors de prestigieux concours internationaux, notamment à Ars Electronica, Linz (Autriche, 1993; Golden Nica en 1996), Bourges (France, 1986, 1988, 1993), Fribourg (Suisse, 2002), Luigi-Russolo, Varese (Italie, 1989, 1990), Métamorphoses, Bruxelles (Belgique, 2002, 2004), Musica Nova, Prague (République tchèque, 1994, 1995, 1998), Noroit-Léonce Petitot, Arras (France, 1991, 1993), Phonurgia-Nova, Arles (France, 1987, 1988), Stockholm (Suède, 1992) et Giga-Hertz (Karlsruhe, 2010).

buffer

calendrier

images