Passer au contenu

/ Faculté de musique

Je donne

Rechercher

Jeanne Amièle

Diplômée et chargée de cours en piano

Rencontre avec Jeanne Amièle, diplômée et chargée de cours en piano à la Faculté de musique de l’Université de Montréal.

  • Pourquoi avoir choisi le piano ?

Mon père est un grand mélomane et son rêve d'enfance était d'apprendre le piano. Il a réalisé son rêve à l'âge adulte en faisant l'acquisition d'un piano. J'avais 5 ans quand l'instrument est arrivé à la maison et j'ai voulu tout de suite apprendre à en jouer aussi. C'était assez naturel, on écoutait tellement de musique chez nous que je me sentais très proche de cet univers. Je n'étais pas une « enfant prodige » pour autant et je n'ai pas évolué dans un milieu très compétitif quand j'étais jeune. Je crois que c'est pour ces raisons que j'ai toujours préservé le plaisir de jouer.

  • En quoi la recherche modifie-t-elle vos pratiques et méthodes d’enseignement?

Je m'intéresse beaucoup à la question de la mémoire chez le pianiste, qui est probablement l'instrumentiste qui est le plus appelé à mémoriser des récitals, parfois plusieurs en même temps, en plus des concertos! C'est un vrai défi qui peut jouer sur l'anxiété de la performance, et il faut développer les moyens de s'attaquer à cette tâche. Je me suis beaucoup familiarisée avec la recherche dans ce domaine au cours de mon travail de synthèse au doctorat. Cette recherche influence énormément mon travail au piano, mais également ma façon d'enseigner.

  • Quelle est votre source d’inspiration première?

Comme beaucoup de pianistes je suis particulièrement attachée à l'esprit romantique, évidemment parce que le répertoire des compositeurs romantiques est tellement riche et passionnant, mais aussi parce j'en partage les sources d'inspiration. Chez Schumann ou Liszt par exemple, la musique est l'expression de soi, de l'amour, d'une vie intérieure ou de personnages littéraires. Le récit de leur vie, leurs lettres et écrits divers sont très éclairants sur leur démarche artistique. Il y a quelque chose de très humain et sincère dans cette approche. Je cherche toujours cette inspiration au piano, car c'est pour moi le meilleur canal de communication avec le public.

Novembre 2020