Passer au contenu

/ Faculté de musique

Je donne

Rechercher

Guillaume Sutre

Vcard

Professeur invité

Faculté de musique

Courriels

guillaume.sutre@umontreal.ca (Travail)

1er Prix du CNSMDP en violon
1987 , Musique , Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (France), The Indiana University Jacobs School of Music in Bloomington (États-Unis)

Biographie

“...Par la subtilité lumineuse de son jeu d'archet comme par la sobriété de son inspiration, Guillaume Sutre évoque ici Szymon Goldberg et Arthur Grumiaux. Le plus beau des compliments, à nos yeux.” - Jean-Michel Molkhou - Diapason Décembre 2015

Guillaume SUTRE n’a que 18 ans quand il remporte en 1988 le Concours International de Violon A. Curci à Naples et le Concours International de Trio avec Piano «ARD» à Munich. Son palmarès s’étoffe rapidement avec un 1er Prix au Concours Européen de musique de chambre FNAPEC (1989), 1er Prix de la Fischoff Chamber Music Competition (USA 1990), Prix de la Fondation Charles Oulmont (1989), 1er Prix du Concours Lily Laskine (1991) et le Prix Georges Enesco de la SACEM (1994). En 1999, il est nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Originaire de Douai dans les Hauts de France, il est admis à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Gérard Poulet et Jean-Claude Pennetier. Après avoir rapidement terminé ses études en France, il part se perfectionner à l'université d'Indiana (Bloomington USA) auprès de Josef Gingold, Franco Gulli, Menahem Pressler, Janos Starker, puis en Allemagne à Cologne avec les membres du Quatuor Amadeus.

Très tôt passionné par la musique de chambre, Il fonde en 1987 le Trio Wanderer et dix ans plus tard devient pendant près de 20 ans le nouveau premier violon du Quatuor Ysaÿe jusqu'à leur dernier concert en Janvier 2014 à la Cité de la Musique à Paris. Son répertoire très étendu comprend, parmi plus de 600 œuvres jouées en concert, l'intégrale de la musique de chambre pour cordes de Beethoven, Brahms, Schumann, l’intégrale des Sonates de Mozart pour piano et violon ainsi que les 68 quatuors à cordes de Haydn. On a pu l’écouter sur les plus grandes scènes internationales, Carnegie Hall à New York, PCMS à Philadelphie, Library of Congress à Washington, Jerusalem YMCA, Théâtre des Champs-Elysées à Paris, Rencontres Musicales d’Evian, Festival de la Roque d'Anthéron, Les Grandes Heures de Saint-Emilion, Philharmonie de Berlin, Mozarteum à Salzburg, Wigmore Hall à London, Musikverein à Vienne, Herkulessaal à Munich, Concertgebouw à Amsterdam, Teatro della Pergola à Florence, Società del Quartetto à Milan, Théâtre San Carlo à Naples, Fondation Gulbenkian à Lisbonne, Société Philharmonique de Bilbao, Tonhalle à Zurich, Conservatoire d'Addis Abeba, Opéra de Manaus, Opéra d'Hanoï, avec des partenaires tels que Gautier Capuçon, Renaud Capuçon, Gérard Caussé, Ana Chumachenco, Valentin Erben, Nelson Freire, Lynn Harrell, Frans Helmerson, Gary Hoffman, Leonidas Kavakos, Martin Lovett, Yo-Yo Ma, Sabine Meyer, Enrico Pace, Jean-Claude Pennetier, Jean-Bernard Pommier, Michel Portal, Pascal Rogé, Janos Starker. Avec son épouse Kyunghee Kim-Sutre, ils forment un duo violon et harpe et ne cessent d’explorer et enrichir le répertoire existant pour cette formation, faisant des recherches poussées auprès des bibliothèques musicales à travers le monde tout en commissionnant des œuvres auprès de jeunes compositeurs.

Parallèlement à son activité de chambriste, Guillaume Sutre joue également en soliste avec le Sinfonia Varsovia, l'Orchestre RIAS de Berlin, l’Orchestre Symphonique de Göttingen, l’Orchestre de la Rai à Naples, l’Orchestre Franz Liszt de Budapest, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre National d'Auvergne, l’Orchestre National de Bretagne, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, avec des chefs d'orchestre tels que Christophe Coin, Jean-Jacques Kantorow, Sir Yehudi Menuhin, Sheldon Morgenstern, David Robertson, Stefan Sanderling, Arie Van Beek.

Ses enregistrements pour Sony Classical, Decca, Harmonia Mundi, Naïve, Aeon, Ysaÿe Records, Hortus et Sonarti ont reçu les plus hautes distinctions en France et à l'Étranger. L’intégrale des duos de Joseph Haydn et de Mozart avec l’altiste Miguel da Silva, enregistrée en public est saluée par la critique comme une version de référence, l’enregistrement des quatuors de A. Boucourechliev reçoit le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros en 2001 et les deux disques J. Woelfl: The Paris Years (Sonarti) et Pensées Intimes (Hortus/WWI) parus en 2015 ont reçu un 5 de Diapason. 

Avant de rejoindre la Faculté de Musique de l’Université de Montréal en 2021, il a été professeur d'une classe de quatuor à cordes au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, professeur de violon et directeur de la musique de chambre pour cordes à l'UCLA Herb Alpert School of Music de Los Angeles et il a fait partie de la toute première équipe de professeurs à la Tianjin Juilliard School en Chine. Il a donné des master classes à Juilliard, IU Bloomington Jacobs School of Music, San Francisco Conservatory of Music, University of South California, Oberlin Conservatory of Music, McGill Schulich School of Music, Jerusalem Music Center, Conservatoire royal d'Écosse, Fondation Britten-Pears à  Aldeburgh, Zeister Muziekdagen, Festival Internacional de Inverno in Campos do Jordão, l’Université Nationale de Séoul, l’Académie musicale de Villecroze. Son désir de transmission ne se limite pas à l'enseignement, on le retrouve régulièrement sur scène entouré de ses élèves ou encore dirigeant une séance d'enregistrement, comme pour le premier disque du Calidore Quartet paru en 2015. Il a été membre du jury de prestigieux concours internationaux tels que Paris/Long-Thibaud, Fermo/A. Postacchini et Bordeaux/Quatuor à Cordes.

Lire plus…

Expertises

  • Violon
  • Cordes

Prix et distinctions

  • 1er Prix au Concours International de Violon A. Curci à Naples (Italie 1988)

    2e et unique Prix au Concours International de Trio avec Piano «ARD» à Munich (Allemagne 1988)

    1er Prix au Concours Européen de musique de chambre FNAPEC (France 1989) 

    1er Prix de la Fischoff Chamber Music Competition (Etats-Unis 1990)

    Prix de la Fondation Charles Oulmont (France 1989)

    1er Prix du Concours Lily Laskine (France 1991)

    Prix Georges Enesco de la SACEM (France 1994)

    Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (France 1999)

Consultez cette fiche sur :